Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Muffin choco-mi-cho-ko

Publié le par ECOTOUCH

ingrédients pour 12 muffins :

3 œufs,

50 gr de farine,

100 gr de sucre,

2 cuillères à soupe de crème fraîche,

1 sachet de levure,

125 gr de chocolat dessert,

100 gr de beurre,

12 Mi-Cho-Ko

Préchauffer le four à 220°C - Mettre les œufs dans un saladier et les battre. Y ajouter le sucre et remuer puis la farine, la levure. Bien remuer. Passer le chocolat au micro-ondes (1 minute avec une cuillère à café d'eau + 1 minute avec le beurre )ou au bain marie. Verser le chocolat fondu dans le saladier avec la crème fraîche. Bien mélanger.

Muffin choco-mi-cho-ko

Verser la préparation au 3/4 des moules et poser délicatement le mi-cho-ko au mileu de chaque moule. Verser le restant de la préparation. Mettre au four pendant 20/25 minutes selon votre four.

Publié dans ECOFOOD

Partager cet article

Repost 0

La Baie de Ha Long: une catastrophe écologique!

Publié le par ECOTOUCH

Hạ Long en vietnamien signifie « descente du dragon »
Hạ Long en vietnamien signifie « descente du dragon »

La baie de Ha long est une étendue d'eau d'environ 1 500 km² située dans la Province de Quảng Ninh au nord du Viêt Nam, caractérisée par une multitude de pitons rocheux (1 969 îles et îlots rocheux).

Depuis décembre 1994, cette baie est reconnue Patrimoine Mondial de l'Unesco et depuis 2011 comme une des sept nouvelles merveilles de la nature (initiative de la fondation suisse New Seven Wonders Foundation).

Pollution de la baie
Pollution de la baie

Au début la colère nous gagne !

Que fait l'UNESCO? Que fait le Viêt Nam ou plutôt le parti vietnamien avec l'enveloppe allouée?

Aucun panneau "Ne jetez pas" traduit en au moins 3 langues, aucune explication sur le combat écologique mis en place.

Le guide n'évoque pas le phénomène de pollution et se contente d'un "ici c'est sale, nous irons nous baigner plus loin" !!!

Et puis au retour, on essaie de comprendre les faits, les efforts et les torts de chacun....

- l'économie : il faut savoir que ce site est entouré de mines de charbon (90% du charbon vietnamien sont extraits chaque année à ciel ouvert) et de 3 centrales électriques au charbon!

Lors des grosses pluies, les inondations rejettent dans la mer des métaux lourds (de l'arsenic, du cadmium et du plomb, ainsi qu'une multitude de substances nocives) et menacent les populations et la préservation du milieu naturel.

"En dix ans, près de 900 millions de tonnes de terres polluées ont été évacuées dans la mer par les rivières qui traversent les zones minières" selon le Dr Nguyen Chu Hoi, directeur de l'Institut d'océanographie d'Haiphong.

Cependant, l'UNESCO et le ministère de l'Environnement et le Département de la gestion de la baie d'Halong accélèrent les prises de décision: c'est ainsi que le port et l'usine de tri ont été déplacés vers le nord.

- le tourisme :

- L'attrait touristique a entraîné de nombreux investisseurs chinois, taïwanais, japonnais... dans la construction de sites balnéaires.

- Les touristes (chinois, russes et américains pour ne citer qu'eux! ) recherchent avant tout à faire la fête et à oublier toutes les règles qui régissent leur quotidien... De ce fait, ils se donnent le droit de jeter par dessus bord quelques gobelets et bouteilles...C'est affligeant, consternant... désolant!

Les guides n'ont pas tous (et de loin!) un diplôme reconnu et soutenu par l'UNESCO. La prise de conscience du phénomène de pollution n'est pas chose acquise. Dommage! Le message serait mieux entendu et respecté s'il émanait de ces personnes, désireuses de partager leurs connaissances et de faire découvrir les merveilles de leur pays...

La Baie de Ha Long: une catastrophe écologique!

Il faut savoir qu'avec un effectif de 400 employés et un budget annuel d’environ 2,15 millions de dollars EU, le Département de gestion de la baie d’Ha-Long dispose de ressources nécessaires pour mener à bien ses nombreuses missions et responsabilités... Certes le pays part de si loin en matière d'écologie et de protection de la nature que les efforts vont être longs et coûteux.

La corruption dans le pays n'aide en rien à la mise en place de réglementations et de politiques environnementales.

L'UNESCO, d’ici le 1er décembre 2016, attend de l'Etat membre un rapport d’avancement, incluant un résumé sommaire d’une page, sur la mise en œuvre des recommandations faites et sur la gestion durable du site et des villages flottants... affaire à suivre.

Sources:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Baie_de_H%E1%BA%A1_Long

http://whc.unesco.org/fr/soc/2876

http://whc.unesco.org/fr/list/672/documents

http://patrick.guenin2.free.fr/cantho/infovn/halong2.htm

http://naturealerte.blogspot.fr/2015/08/02082015vietnam-les-pluies-intense-qui.html

http://www.afd.fr/home/pays/asie/geo-asie/afd-vietnam?actuCtnId=100301

http://www.univers-nature.com/actualite/le-reste/les-eaux-de-la-baie-dhalong-vietnam-51868.html

http://www.lexpress.fr/informations/la-divine-cle-du-vietnam_639084.html

Publié dans ECONNAISSANCES

Partager cet article

Repost 0

1er avril !

Publié le par ECOTOUCH

POISSON D'AVRIL

POISSON D'AVRIL

Partager cet article

Repost 0